top of page

5 BONNES RAISONS DE FAIRE DE L’UPCYCLING

L’upcycling, ça vous parle ? Vous avez sûrement déjà vu certains produits être désignés comme upcyclés. Et pourquoi n’utilise-t-on pas le mot recyclé ? Une question de mode ? Un anglicisme de plus ?


Je vous explique tout ça et vous verrez qu’à l’instar de M.Jourdain, vous faites souvent de l’upcycling sans le savoir ;-)


qu'est-ce que l'upcycling ?
Source : Stocklib - Illustrations et vecteurs libres de droit

1- UPCYCLING vs RECYCLAGE


Allons voir la définition des 2 termes du côté du Larousse.

recyclage (nom masculin)

  • 1. Ensemble des techniques ayant pour objectif de récupérer des déchets et de les réintroduire dans le cycle de production dont ils sont issus.

  • 2. Formation complémentaire donnée à un travailleur pour lui permettre de s'adapter aux progrès dans sa profession ou de se reconvertir dans une nouvelle activité.

  • 3. Aspiration des gaz à la sortie de l'échappement pour les faire participer aux opérations dépolluantes.

  • 4. Renvoi d'un produit de traitement en un point situé en amont dans le même circuit.

Synonyme : recirculation


upcycling (nom masculin) (mot anglais « recyclage par le haut »)

  • Recyclage qui a pour but de donner une seconde vie à des matières ou à des objets destinés à être jetés (chutes de tissu, vieux vêtements, cagettes, emballages, etc.) en les transformant en des produits à valeur ajoutée, esthétiques et/ou utiles (meubles, par ex.) et souvent détournés de leur utilisation première. (Cette revalorisation des déchets s’inscrit dans une démarche de durabilité liée aux préoccupations environnementales et contribue à l’essor de l’économie circulaire.)

Synonyme : surcyclage


L’upcycling est un terme anglais, et son équivalent français est nettement moins usité. Le préfixe UP est très parlant car il sous-entend la valeur ajoutée donnée au moment du processus de transformation.


Ce qui m’intéresse ici, ce sont aussi les 2 synonymes qui illustrent parfaitement la différence entre les 2 notions : REcirculation et SURcyclage.


Le recyclage c’est réutiliser la matière première d’un objet pour recréer un objet semblable. Une très bonne initiative qui permet de réduire les déchets. Cependant, il reste toujours un minimum de production qui n’est pas sans effet. C’est une solution de durabilité face au jetable et à la mono-utilisation.


Dans l’upcycling, il y a cette notion de valeur ajoutée, le côté UP. Une sorte de surclassement de la matière ou de l’objet. En upcycling, l’objet reste le même et il est amélioré (en qualité, en esthétique…) ou bien, il est complètement transformé. Il est alors utilisé en tant que matière première à la création d’un nouvel objet.


Maintenant que la notion d’upcycling est plus claire, voici 5 bonnes raisons de faire de l’upcycling.


2- FAIRE DE L'UPCYCLING PAR SOUCI ECOLOGIQUE


Toute production d’un objet crée une certaine pollution.


La filière textile, qui m’intéresse plus particulièrement, est la 2ème industrie la plus polluante après l’industrie du pétrole. La production de coton ou l’utilisation de pétrole pour les matières synthétiques, l’utilisation de teintures, le transport des vêtements au départ des usines…


« On estime que la production textile est responsable d’environ 20 % de la pollution mondiale d’eau potable, à cause des teintures et autres produits de finition.


En faisant de l’upcycling, on évite ainsi de rentrer dans un cycle production à répétition.


La matière est déjà présente, l’objet n’est plus utilisé ou utilisable dans son intention première. Il est alors utilisé en tant que matière première, se voit transformé et commencer une nouvelle vie. On a donc un objet neuf, fait « à partir de vieux » et sans avoir besoin d’une nouvelle production de tissu.


Nous le savons bien maintenant, les réserves sur Terre ne sont pas illimitées. Alors, utilisons de préférence celles qui existent déjà.


3- FAIRE DE L'UPCYCLING PAR SOUCI ECONOMIQUE


Réutiliser un objet que l’on possède déjà, c’est éviter d’en acheter un nouveau. Si c’est bon pour la planète, c’est aussi excellent pour notre porte-monnaie. Quand vous faites de l’upcycling, vous avez la satisfaction d’avoir un nouvel objet en ayant moins dépensé que si vous étiez allé dans un magasin.


Aviez-vous déjà remarqué la ressemblance entre le mot écologique et le mot économique ? Ce n’est pas anodin… Dans une période où le coût de la vie augmente, autant profiter des astuces qui nous aident à moins dépenser et n’allègent pas trop notre porte-monnaie.


4- FAIRE DE L’UPCYCLING PAR GOUT DU FAIT-MAIN


Les activités manuelles font un retour en force depuis quelques années, et plus particulièrement depuis la crise du Covid et les différents confinements. Pratiquer une activité manuelle, c’est prendre le temps de faire et de créer.

L’upcycling fait souvent appel à différents techniques et activités manuelles issus de l’artisanat. C’est particulièrement satisfaisant de se servir de ses mains, de reproduire des gestes ancestraux pour créer un nouvel objet.


Pratiquer l’upcycling, c’est s’offrir la fierté de dire « c’est moi qui l’ai fait ! » Acheter un objet créé en upcycling, c’est permettre à des créateurs, des artisans, des passionnés de pratiquer leur talent. C’est mettre en valeur le travail manuel local qui a peu à peu disparu au profit d’une production plus industrielle.


5- FAIRE DE L’UPCYCLING ET DEVELOPPER SA CREATIVITE


Quand on pratique l’upcycling, de façon professionnelle ou en amateur, la créativité est le maître-mot. On part de l’objet déjà existant et on cherche une façon de le changer, de l’améliorer, de créer quelque chose de nouveau. Faire de l’upcycling, c’est s’adapter à l’objet déjà existant pour en créer un nouveau. On développe alors pleinement sa créativité.


Et plus on crée, plus on a d’idées, plus on a envie de créer. Bref, se lancer dans l’upcycling a un effet booster indéniable.


exemple d'upcycling textile
Source : Freepik

6- FAIRE DE L’UPCYCLING C’EST AVOIR UN OBJET UNIQUE


Faire de l’upcycling, c’est créer quelque chose qui n’existe pas. C’est donc l’assurance d’avoir un objet unique, unique comme vous ! Avoir un objet upcyclé, c’est avoir un objet qu’on ne retrouvera pas chez les autres. C’est aussi posséder un objet qui a une histoire. On a tous un objet, un vêtement, du linge fétiche auquel on tient particulièrement et dont on a du mal à se séparer. La magie de l’upcycling, c’est que cet objet abîmé, trop petit ou démodé peut retrouver une nouvelle vie et ses lettres de noblesse.


7- POUR ALLER PLUS LOIN


Pour mieux visualiser l’ensemble du processus de production textile et ses conséquences, voici une infographie assez complète de l’Ademe :

De plus en plus d’initiatives émergent pour mettre en valeur la seconde main.

On connait tous les ressourceries comme Emmaüs ou d’autres lieux souvent gérés par des associations.


Connaissez-vous la plateforme Rouspette ? Léa et Anaïs, les 2 fondatrices ont eu l’envie de mettre en avant des créateurs français qui travaillent exclusivement à partir de matériaux recyclés ou upcyclés. Allez-y jeter un œil, il y a des produits pour toute la famille dans de très nombreux domaines. Pstt : il y a même des produits de La Nouvelle Vie de ;-)


Alors, prêts à vous lancer dans l'upcycling ?


Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page